Comment éviter le coup de barre au volant ?

Le fait que les conducteurs en état d’ébriété, drogués et distraits constituent un danger pour eux-mêmes et pour les autres est assez bien compris, mais les conducteurs fatigués, bien que souvent ignorés en tant que risque, sont tout aussi dangereux. La somnolence au volant est probablement la principale cause de près d’un tiers des accidents de la route. Pour conduire en toute sécurité, il faut éviter fatigue au volant.

Planifier les voyages sur une longue distance

Même les chauffeurs de poids lourds expérimentés ne peuvent pas conduire plus de 9 heures par jour ni travailler plus de 13 heures. La plupart des automobilistes ne sont pas aussi habitués à conduire aussi longtemps. Pour éviter fatigue au volant, il est donc recommandé de ne pas conduire plus de 8 heures d’affilée par jour. Faites des pauses régulières de quinze minutes lorsque vous voyagez plus de trois heures. Essayez de prendre une pause toutes les deux heures environ, surtout si vous n’êtes pas habitué à parcourir de longues distances. Si vous êtes fatigué, il ne faut pas commencer un long voyage. Il existe aussi quelques situations qui favorisent le coup de barre au volant, comme le fait d’être trop rassasié, de conduire à des moments où vous êtes normalement endormi ou encore après un exercice physique intense, en particulier pour les personnes âgées.

Avoir suffisamment de sommeil

Selon certains spécialistes, le meilleur moyen de lutter contre la somnolence et donc d’éviter fatigue au volant est le sommeil. C’est ce dont votre corps a besoin à ce stade, soit après être resté éveillé longtemps, soit parce que votre horloge biologique indique que le moment est venu de dormir. Parfois, les deux se produisent en même temps. Le risque de fatigue du conducteur est le plus élevé entre 2h et 6h, puis de nouveau entre 14h et 16h.

La musique forte ou l’air froid peut éveiller votre vigilance pendant un très bref moment, mais ne répond pas au besoin fondamental de dormir.

Boire de la caféine avec modération

Les boissons contenant de la caféine, que ce soit du café, du thé, des boissons gazeuses ou des boissons énergisantes, peuvent être utiles pour éviter la fatigue au volant. Cependant, offrez-vous un café ou une autre boisson contenant de la caféine avec modération – une fois toutes les quatre heures ou plus est recommandé. Et, si vous pouvez le supporter, essayez de boire le café sans lait, crème ou sucre. Charger votre café avec beaucoup de sucre ne posera que des problèmes à long terme.

Faites le choix de ne pas conduire lorsque vous êtes fatigué ou suivez ces directives pour éviter fatigue au volant.

Le code de la route pour les nuls
Réserver en ligne pour passer un test psychotechnique de permis de conduire